DEMOCRATIE

DEMOCRATIE
Les 11 ET 18 JUIN 2017 .ELECTION LÉGISLATIVES de la TROISIÈME CIRCONSCRIPTION DE CHARENTE MARITIME . Saintes / Saint Jean d'Angely et la Saintonge .

!

!
.

vendredi 14 novembre 2008

Comment Barack Obama va sortir les Etats-Unis de la crise.

Déficit budgétaire proche de 500 milliards de dollars, taux de chômage croissant, début de récession...Le nouveau président des Etats-Unis hérite de la pire situation économique depuis la crise de 1929. Récapitulatif des points principaux de son programme anti-crise.
Les riches paieront plus d'impôtLe président s'est engagé à maintenir les baisses d'impôts de George W. Bush pour les foyers dont les revenus annuels n'excèdent pas 250.000 dollars, soit 95% des foyers américains. En outre le programme démocrate prévoit un crédit d'impôt annuel de 500 dollars pour les célibataires et de 1.000 dollars pour les couples mariés de salariés qui payent leurs contributions sociales. Les seniors dont les revenus annuels sont inférieurs à 50 000 dollars seront exonérés de l'impôt sur le revenu.
Pour ce faire, il annulera les baisses d'impôts pour les revenus élevés (plus de 200.000 dollars pour un célibataire et plus de 250.000 dollars pour un couple de salariés) avant même leur expiration prévue en 2010. Le taux de l'impôt sur les revenus du capital sera relevé de 15% à 28% pour les foyers gagnant plus de 250.000 dollars par an et les plus-values boursières seront plus lourdement taxées.
Des grands travaux pour relancer l'emploiBarack Obama entend débloquer 50 milliards de dollars pour de grands travaux d'infrastructures (routes, ponts, système éducatif). Il a promis par ailleurs un crédit d'impôt de 3.000 dollars pour chaque emploi créé aux Etats-Unis dans les deux ans à venir. Il veut éliminer la taxation sur le capital pour les start-up et petites entreprises créatrices d'emploi. Il a également parlé de supprimer les réductions d'impôts pour les sociétés qui délocalisent. Enfin, il a plaidé pour un deuxième plan de relance économique de 60 milliards de dollars, sans plus de précisions.
A long terme, il compte lancer un plan de 150 milliards de dollars sur dix ans pour favoriser les énergies renouvelables, ce qui pourra créer cinq millions d'emplois "bien payés et qui ne seront jamais délocalisés".
Lutter contre les saisies immobilièresM. Obama souhaite mettre en place un moratoire de trois mois sur les saisies de logement et accorder un crédit d'impôt couvrant 10% des intérêts annuels d'hypothèque aux propriétaires en difficulté. Il entend créer un fonds de 10 milliards de dollars, en partie financée par des pénalités sur les prêteurs "irresponsables", pour éviter les saisies immobilières et un autre fonds de 10 milliards de dollars pour aider les Etats et les régions touchés par la crise immobilière.
Il souhaite encore créer un nouveau programme fédéral de logement pour transformer les prêts hypothécaires à risque ("subprimes") en prêts à taux fixe sur 30 ans.
Surveiller le système financierLe nouveau président préconise une restructuration du système de régulation financière. Ceci inclut une consolidation des diverses agences fédérales de surveillance des marchés financiers, un renforcement des ratios de capital et des obligations de transparence des institutions financières, une régulation des fonds spéculatifs, des courtiers immobiliers et des agences de notation. Outre le renforcement du contrôle des actionnaires sur les rémunérations et bonus des dirigeants, il prévoit la création d'une nouvelle commission de contrôle des marchés financiers qui en réfère régulièrement au Président et au Congrès sur l'évolution des "risques systémiques".

Aucun commentaire: