DEMOCRATIE

DEMOCRATIE
Les 11 ET 18 JUIN 2017 .ELECTION LÉGISLATIVES de la TROISIÈME CIRCONSCRIPTION DE CHARENTE MARITIME . Saintes / Saint Jean d'Angely et la Saintonge .

!

!
.

samedi 30 août 2008

CHARENTE MARITIME L'UMP TROP DE CANDIDATS !


À l'UMP, ça flingue à tout va .......... Ensemble tout n'est plus possible !

Les trois sièges sénatoriales renouvelables le 21 septembre prochain aurait du voir apparaître trois candidats se réclamant du parti majoritaire et qui gouverne ce pays: l'U.M.P.

A l'heure de la rédaction de ces lignes ils sont cinq candidats membres de L'UMP à se présenter aux suffrages des grands électeurs .

Y aurait il un avis de tempête sur la Charente Maritime ?

La belle unité d'il y a quelques mois serait elle rompu ou bien la place de sénateur serait elle aussi bonne à prendre .

Examinons les candidatures :

Claude BELOT sénateur sortant élu le 24/09/1989 soit depuis 19 ans et qui se représente pour un nouveau mandat de 6 ans ! il a 72 ans depuis le 11 juillet et aurait s'il été élu 78 ans a la fin de son mandat au Sénat. il aime cumuler les mandats puisqu'il est Maire de Jonzac et Conseiller Général du Canton de Jonzac et vice président du Conseil Général.Au sénat monsieur Belot est un homme qui n'encombre pas l'hémicycle puisque sur la session 2007/2008 il intervenu seulement deux fois ...........en 2006/2007 il est intervenu 4 fois ........
vous pouvez trouver tous les éléments sur Internet dont voici le lien:http://www.senat.fr/senfic/belot_claude89013m.html

Michel DOUBLET sénateur sortant élu lui aussi le 24/09/1989 soit depuis 19 ans et qui se représente pour un nouveau mandat de 6 ans ! il aura 69 ans le 27 septembre prochain et aurait s'il était élu 75 ans pour la fin de son mandat au Sénat. Il est un véritable cumulard puisqu'il est Maire de Trizay , Conseiller Général du canton de St Porchaire vice président du Conseil Général et qu'il occupe depuis quelques mois la présidence des Maires du département.Il n'encombre pas lui non plus les séances publique du Sénat 2007/2008 3 interventions , 2006/2007 4
interventions .vous pouvez trouver tous les éléments sur Internet dont voici le lien:http://www.senat.fr/senfic/doublet_michel89014n.html

Daniel Laurent maire et Conseiller Général de PONS et vice président du Conseil Général serait le troisième larron soit disant officiel mais non désigné officiellement par l'UMP mais par un comité PAPAL du Conseil Général.
Xavier de ROUX lui est un ancien député UMP battu aux dernières législatives de 2007 il avait été élu en 2002 . Monsieur DE ROUX avait également fait un mandat de député de 1993 à 1997 battu lors de la brillante dissolution de l'assemblée nationale par Jacques Chirac. Il aime lui aussi les cumuls puisqu'il est Maire de Chaniers depuis 1983 et il a été de nombreuses années Vice Président du Conseil Général . une anecdote dans ses racines familiales Il est le frère de l'écrivain Dominique de Roux (1935-1977), et le petit-fils de Marie de Roux, qui fut l'avocat de Charles Maurras et de l'Action française.Par contre son suppléant est un conseiller UMP de ROYAN de l'equipe de DIDIER QUENTIN.

Philippe MOST fait son grand retour dans le paysage politique Charentais ! pourtant depuis quelques jours pourtant il se donne du mal pour se refaire entendre et fait chauffer son blog tous les jours "il a déjà rédigé 3 articles"en une semaine plus qu’en deux ans !Mais où était il passé le Maire démissionnaire de ROYAN et aussi Conseiller Régional U.M.P. de Poitou Charente . Les mauvaises langues le disaient perdu pour la politique ! Tel le phénix il renaît de ses cendres pour essayer si les électeurs le souhaitent de trouver une nouvelle bonne place.Ses ennuis de santé , son âge avancé , son absence, en font il le candidat idéal ?

EN GUISE DE CONCLUSION :
Dans ce cas de figure l'UMP a l'image de son président Nicolas Sarkozy touche le fond, quand elle aura touché le fond, elle finira bien par remonter. A condition qu'il y ait un fond comme disent les humoristes. La droite de Charente Maritime par ses choix débute sa descente aux enfers. Par quel chemin cette droite dominatrice il n'y a pas bien longtemps se perd elle dans ses divisions? la droite locale s'est elle étiolée? Affaire d'hommes et de méthodes.
Plus de patron, pas assez de travail militant et collectif.
Les petits arrangements entres amis avant l'intérêt général. Des exemples? A la tonne.
«Un renouvellement de génération», concède certain militants dépité par «une droite qui se trouve toujours de bonnes raisons pour avancer voilée, qui a honte de ses engagements».

LA PREUVE :Claude BELOT, Michel DOUBLET et Daniel LAURENT ont fait des pieds et des mains et même souvent plus pour obtenir l'investiture de l'UMP. Pourquoi faire?Ils se présenteraient caché sou la bannière Union Pour la Réussite de la Charente-Maritime, ce qui donne UPRCM, mais certainement pas UMP qui est mentionné nulle part.

Pourquoi une telle HONTE DE PORTER LE SLOGAN U.M.P. !

"Pour être élus vivons caché" nouveau dilemme des candidats U.M.P.

le dimanche 21 septembre seront ils sanctionné ?

Aucun commentaire: